Novak Djoković [the french forum]

Bienvenue sur NDF²,
pour avoir accès à la totalité du forum, inscrivez-vous !

Enjoy Wink

Espace dédié au célèbre joueur de tennis : Novak Djoković ...


    Son @actu [on & off court]

    Partagez
    avatar
    Emilie.D

    Féminin
    Nombre de messages : 888
    Age : 29
    Localisation : Alençon
    Emploi/loisirs : Etudiante Infirmière
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Son @actu [on & off court]

    Message par Emilie.D le Lun 24 Nov - 14:57

    Retrouvez ici toute l'actu de Dinara.


    _________________


    "Impossible is nothing"
    My N°1
    avatar
    Emilie.D

    Féminin
    Nombre de messages : 888
    Age : 29
    Localisation : Alençon
    Emploi/loisirs : Etudiante Infirmière
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Re: Son @actu [on & off court]

    Message par Emilie.D le Lun 24 Nov - 16:10

    La mue de Safina


    Dinara Safina s'est transformée cette année (Panoramic)

    Dans l’ombre de ses rivales russes avant cette année, Dinara Safina a explosé en 2008 grâce à un travail autant physique que mental. Qualifiée pour son premier Masters, la petite sœur de Marat a tout pour devenir la prochaine patronne du circuit.
    par Florian Egly, le 01-11-2008

    Le 8 mai 2008. Parler de tournant dans la carrière d’une joueuse ou d’un joueur de tennis semble galvaudé tant celle-ci est rythmée de hauts et de bas, suivant les fluctuations du mental et des jambes. Dans le cas de Dinara Safina, il est toutefois impossible de ne pas parler de déclic ce jour d’armistice. A Berlin, la Russe fait la paix avec son cerveau, abandonne ses sautes d’humeur qui avaient tronqué sa trajectoire jusque là et réalise la semaine de rêve. Ce 8 mai 2008, la Moscovite élimine Justine Henin, la numéro 1 mondiale, dans une rencontre qu’elle aurait sans doute laissé filer quelques semaines plus tôt (5/7 6/3 6/1). Quelques jours plus tard, la Belge annoncera sa retraite. Safina, elle, poursuit sur sa vague, s’offrant Serena Williams, qui n’avait perdu qu’une seule fois depuis le début de la saison, au cours d’un nouveau match épique (2/6 6/1 7/6), puis conclut sa semaine en beauté face à Elena Dementieva pour remporter le plus beau titre de sa carrière.

    Au fond du trou début 2008
    Cette semaine berlinoise propulsera la fusée Safina en finale de Roland Garros et des Jeux Olympiques puis en demi-finales de l’US Open, décrochant trois nouveaux sacres entretemps (Los Angeles, Montréal, Tokyo). En cinq mois, la joueuse de 22 ans affiche le bilan détonant de 45 victoires pour 7 défaites. Ses succès face à Justine Henin (Berlin), Maria Sharapova (Roland Garros) et Jelena Jankovic (JO) font d’elle la première joueuse de l’ère moderne à avoir battu trois numéros un mondiales la même année. L’aboutissement de cette transfiguration se concrétisera par une place de numéro 2 mondiale et une première qualification pour le Masters. «Je crois que c’est le but de toute joueuse que d’atteindre le Masters à la fin de l’année et finalement mon rêve est devenu réalité», avoue simplement la petite sœur de Marat Safin, la tête encore dans les étoiles par ses cinq derniers mois passés sur le circuit, comme si ce qui lui arrivait tombait du ciel. Il est vrai qu’en début d’année, Dinara Safina ne fanfaronnait pas. Battue dès le premier tour à l’Open d’Australie par l’Allemande Sabine Lisicki, issue des qualifications, elle connaît l’humiliation le mois suivant en Fed Cup face à Israël. Se dirigeant vers une victoire facile face à Shahar Peer, elle craque subitement puis s’incline, forçant Chamil Tarpichev, le capitaine russe, à la remplacer pour le deuxième simple par Anna Chakvetadze.

    Future numéro un mondiale ?
    A ce moment-là, personne ne s’intéresse vraiment à une fille aux qualités essentiellement physiques mais au mental trop friable pour être une championne. Elle a donc travaillé ces deux domaines, suivant la fameuse maxime latine «anima sana in copore sano» (un esprit sain dans un corps sain). Le corps affiné, Safina s’est donné d’autres moyens, améliorant ses déplacements lourdauds. En parallèle, sa confiance s’accroît comme par magie. La nouvelle Safina sera une bête féroce, se battant sur chaque point, contrastant avec son image de jeune fille plutôt timide, toujours en admiration devant son frère Marat. Plus mature, après huit années passées sur un circuit qu’elle a découvert dès l’âge de 14 ans, la résidente monégasque a aussi gagné en assurance à l’extérieur, prenant la tête du mouvement de protestation contre la réforme du calendrier. «Si les dirigeants de la WTA n’écoutent pas ce que nous avons à leur dire, nous, les joueuses, nous boycotterons la saison. Il n’y a aucune logique dans ce calendrier», expliquait-elle récemment. Au mois de janvier prochain, c’est la tête du tennis mondial au sens propre qu’elle pourrait occuper, ayant peu de points à défendre à l’Open d’Australie. Alors, Marat Safin deviendra peut-être «le grand frère de Dinara».


    [Source : sport24.com]


    _________________


    "Impossible is nothing"
    My N°1

      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 3:55