Novak Djoković [the french forum]

Bienvenue sur NDF²,
pour avoir accès à la totalité du forum, inscrivez-vous !

Enjoy Wink

Espace dédié au célèbre joueur de tennis : Novak Djoković ...


    Bilan saison 2008.

    Partagez
    avatar
    Emilie.D

    Féminin
    Nombre de messages : 888
    Age : 29
    Localisation : Alençon
    Emploi/loisirs : Etudiante Infirmière
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Bilan saison 2008.

    Message par Emilie.D le Sam 29 Nov - 19:57

    Postez ici tout ce qui a touché à la magnifique saison 2008 que nous avons vécu !


    _________________


    "Impossible is nothing"
    My N°1
    avatar
    Emilie.D

    Féminin
    Nombre de messages : 888
    Age : 29
    Localisation : Alençon
    Emploi/loisirs : Etudiante Infirmière
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par Emilie.D le Sam 29 Nov - 19:58

    La saison 2008 en chiffres




    Et voilà, le cirque de l’ATP a refermé son chapiteau et les artistes ont plié leur matériel, et vont pouvoir prendre quelques semaines de repos bien mérité. Tentative de bilan de cette saison à travers quelques chiffres marquants, et sans vouloir viser l’exhaustivité. Alors avalez une aspirine, voilà... c’est parti.

    ‘Numero uno’ (Rafael Nadal)

    L’événement majeur de l’année, c’est bien sûr l’accession de Nadal à la place de n°1 mondial. L’espagnol est devenu le 24ème joueur de l’ère open à atteindre ce rang, mettant fin à 237 semaines consécutives de domination Federerienne (et, pour lui, à 160 semaines au rang de dauphin).

    Au début de 2009, Nadal aura passé 20 semaines dans la peau du leader de l’ATP, rejoignant ainsi Wilander, après avoir laissé sur place quelques éphémères n°1 comme Roddick, Becker, Safin, Ferrero, Rios, Muster et Kafelnikov.

    20 semaines, c’est aussi la durée de la période pendant laquelle Nadal a été injouable cette saison (d’avril à août), ne concédant que 2 défaites dans l’intervalle (Ferrero à Rome, Djokovic à Cincinnati), remportant 8 tournois sur 3 surfaces différentes (terre battue, gazon, dur) avec à la clé un fabuleux (et inédit) triplé Roland Garros - Wimbledon - Or Olympique, sans oublier 3 Masters Series.

    Tous les titres remportés par Nadal en 2008 l’ont été pendant cette période de 20 semaines... à l’exception de sa 2ème Coupe Davis, mais pour le coup ce sont Lopez et Verdasco qui ont terminé, avec brio, le boulot bien entamé par Rafa en quarts et en demies.

    2 (La rivalité Nadal / Federer)

    La rivalité entre les 2 meilleurs mondiaux a pris un tour nouveau en 2008. Dans les affrontements entre les deux joueurs, Nadal a porté son avantage de 8-6 à 12-6, infligeant un cinglant 4-0 à Federer en 2008. Si les victoires à Monte-Carlo et Roland-Garros sont désormais un grand classique (3ème année consécutive de finale Nadal/Federer dans ces deux tournois!), celles dans les habituels jardins du suisse, à Hambourg et surtout, bien sûr, Wimbledon, ont été particulièrement remarquées et commentées.

    Jusqu’en 2007, Nadal menait déjà largement dans leurs affrontements du premier semestre (8-2, dont 6-1 sur TB et 2-1 sur dur), mais en revanche Federer avait remporté 100% des matches disputés entre les deux joueurs au deuxième semestre, beaucoup plus rares il est vrai (0-4, exclusivement sur dur).

    Le fait marquant de 2008, voire le point culminant de cette saison, c’est donc bien cette finale de Wimbledon, 1ère fois que Nadal domine Federer au 2ème semestre.

    Même si sa domination n’a duré au final que 4 mois et 1/2, la capacité qu’a eu Nadal de faire durer son pic de forme jusqu’à fin août est nouvelle. Il a été capable d’engranger dans cet intervalle un maximum de victoires, notamment hors terre battue: Queen’s, Wimbledon, MS Toronto, J.O., 4 titres qu’on aurait difficilement pu pronostiquer pour Nadal en début d’année, en tout cas, pas ensemble.

    Avant 2008, les années se suivaient et se ressemblaient pour l’espagnol: montée en régime progressive en début d’année, climax au moment de la saison sur terre battue où il raflait tout ou presque, ce pic de forme se maintenant jusqu’à début juillet (avec, 2 fois de suite, la finale de Wimbledon, perdue face à Federer), puis décroissance régulière, pas catastrophique bien sûr (Rafa continuant d’atteindre les quarts voire les demies des grands tournois) mais nette, résultant en un sevrage de titres assez notable. Avec quand même quelques exceptions, souvent liées à une motivation patriotique (Coupe Davis 2004, MS Madrid 2005).

    Alors même si, comme d’habitude, Nadal a terminé l’année 2008 sur les rotules, au propre comme au figuré, il a cette fois vraiment fait le plein de provisions pour l’hiver.

    Auparavant, les montagnes russes de la forme de Nadal contrastaient avec la constance assez «abracadabrantesque» de son rival, dont la forme semblait réglée comme une horloge (suisse évidemment): au top de janvier à novembre, avec des victoires dans tous les tournois importants (ou, au pire, des finales là où Rafa se réserve le palmarès: Monte Carlo, Rome et Roland), à une seule exception près (notable pour nous français): l’impasse sur le MS de Paris Bercy dont «Rodgeur» n’a jamais atteint ne serait-ce que les ½ finales.

    2008 au contraire, c’est un 0 pointé pour Federer... pour les victoires en MS. Un début de saison assez chaotique, et plus ou moins mononucléotique, dont Novak Djokovic a su profiter (victoires pour le serbe en GC à l’Oz, en MS à Indian Wells et Rome). Puis une saison de terre battue plutôt bonne, dont on ne retient injustement que la débâcle de Roland Garros: 4 jeux remportés seulement en finale. Une bonne saison aussi sur gazon, mais dont ne subsiste que le «désastre» de la perte de Wimbledon, marquant la fin de sa série de 65 victoires consécutives sur herbe. Fed n’a repris des couleurs que dans la foulée de sa médaille d’or aux J.O. en double, avec 2 belles victoires, d’abord et surtout à l’US Open (remportant comme chacun sait son 13ème GC, mais réalisant aussi à l’occasion sa 18ème participation consécutive à une ½ finale de GC, record absolu), puis dans son fief bâlois.

    Cependant nous avons été sevrés de rencontres entre Federer et Nadal depuis Wimbledon: le suisse s’est d’abord raté à Toronto et aux J.O. (mais on peut raisonnablement «posternostiquer» que Nadal l’aurait battu s’il s’était hissé en finale); puis Nadal a calé à l’US Open (où il était clairement en dessous de Federer); tous deux ont ensuite été cueillis par d’autres à Madrid, puis ont été trahis par leur physique à Bercy, et enfin ont raté (chacun à sa façon) les Masters.

    De 3 à 4 (Comment l’élite s’élargit)

    En 2008, le triumvirat a fait «pschitt», place à la bande des 4!

    Dans un précédent article «Les 2 ont fait la paire», j’expliquais que la domination de la paire Federer/Nadal entre mi-2005 et mi-2007 avait été, et de loin, la plus forte jamais exercée par un duo n°1/n°2 depuis le début de l’ère open, les 2 cannibales ne laissant presque rien à leurs confrères; et que, bizarrement, l’irruption de Djokovic à leurs côtés au sommet ne s’était pas traduit par une sur-domination du nouveau triumvirat, au contraire: les habituels «jouets» des cadors s’étaient réveillés et avaient à leur tour réussi à prendre une part du gâteau. Cf. les exploits de Nalbandian fin 2007 à Madrid et Paris Bercy, puis, en 2008, de Roddick à Dubaï et de Davydenko à Miami. Mais en fait ces 3 prétendants n’ont pas vraiment confirmé leurs bonnes dispositions, et c’est un 4ème larron qui est venu s’installer semble-t-il durablement aux côtés des 3 maîtres, grâce à un deuxième semestre tonitruant. Vous aurez reconnu Andy Murray, qui s’est imposé dans 2 MS (Cincinnati et Madrid) et a atteint la finale à l’US Open, signant au passage des victoires convaincantes sur Federer, Nadal et Djokovic. Il a aussi fini sur un bon Masters, même si c’est le serbe, vainqueur final de l’épreuve, qui a clôturé la saison en permettant au nouveau quatuor de continuer à rafler tous les titres majeurs.

    4 parmi 25 (Le renouveau français)

    A part Murray, un seul autre joueur a réussi à battre chacun des 3 meilleurs mondiaux cette année. Il est français et s’appelle Gilles Simon. Il a remporté 3 tournois ATP en 2008. Il a aussi atteint sa première finale en MS, à Madrid, en dominant en demi-finales Maître Rafa himself, devant son public, et après avoir perdu le 1er set: un triple exploit en somme. Ce même Nadal dont le forfait lui a donné accès aux Masters.

    Mais le joueur français qui s’est le plus mis en évidence reste Jo-Wilfried Tsonga, qui a accumulé les premières: 1ère finale en GC à Melbourne (et 1er set remporté en finale de GC par un français depuis 25 ans!), 1ère victoire en tournoi ATP (Bangkok) puis 1er MS à Paris-Bercy, et enfin 1ère participation aux Masters.

    2 français aux Masters, ça ne s’était pas vu depuis Noah et Leconte en ’86. Et contrairement à cette époque où Yann et Riton étaient repartis bredouilles du Madison Square Garden, c’est avec 3 victoires que nos deux représentants sont revenus de Shanghaï.

    Par rapport aux années précédentes, si les français ne sont pas plus nombreux dans le top 100 (14 contre 15 à fin 2007), il y a eu cette année une sacrée poussée qualitative: en cumulant les classements des 4 meilleurs, tous membres du top25 (Tsonga 6, Simon 7, Monfils 14 et Gasquet 24) on obtient un score de 51, contre seulement 99 il y a un an (Gasquet 8, Mathieu 25, Simon 29, Santoro 37).

    Les 3 meilleurs français de cette saison ont notamment à leur actif quelques victoires obtenues de haute lutte, révélant des qualités morales insoupçonnées (on a beaucoup cité ici le parcours héroïque de Simon à Madrid; mais les victoires de Tsonga face à Stepanek, Djokovic et Nalbandian à Bercy ont également été arrachées avec une «grinta» de bon aloi, tout comme celle de Gaël Monfils face à David Ferrer en quarts à Roland).

    A noter également, la présence de français en finales de tournoi ATP durant 7 semaines consécutives, de Bucarest (15 septembre, victoire de Simon) à Paris-Bercy (2 novembre, victoire de Tsonga), en passant par Bangkok (V/Tsonga), Metz (F/Mathieu), Vienne (F/Monfils), Madrid (F/Simon) et Lyon (F/Benneteau).

    Prochaine étape pour la génération ’85-86, la Coupe Davis?


    [Source : SportVox]


    _________________


    "Impossible is nothing"
    My N°1
    avatar
    Patra

    Féminin
    Nombre de messages : 1194
    Age : 37
    Localisation : Cote d'Armor(une nouvelle bretonne!!)
    Emploi/loisirs : Travail avec les enfants!!!! Mon loisir est de suivre Nole dans tous ses matchs!!!!!!
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par Patra le Sam 13 Déc - 10:34

    Voici un lien assez " sympa", allez voir !!!!Faut prendre ca au second 2 degré!!!

    Very Happy Very Happy Very Happy

    http://www.sportvox.fr/article.php3?id_article=23598
    avatar
    MeLi MeLo

    Féminin
    Nombre de messages : 3636
    Age : 28
    Localisation : Nantes
    Emploi/loisirs : Nolette à temps plein- Masters en Novakologie - Belly Dance
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par MeLi MeLo le Sam 13 Déc - 16:11

    mdrrrrr alors là XD
    heureusement que c'est à prendre au second degré XD mais faut croire, au vu des commentaires, que les fans de Federer ou les pro français ne savent pas ce qu'est le second degré XD
    merci pat !


    _________________

    ♥️ • Rafa •• ♥️ • Love Them • ♥️ •• Nole • ♥️
    avatar
    Patra

    Féminin
    Nombre de messages : 1194
    Age : 37
    Localisation : Cote d'Armor(une nouvelle bretonne!!)
    Emploi/loisirs : Travail avec les enfants!!!! Mon loisir est de suivre Nole dans tous ses matchs!!!!!!
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par Patra le Sam 13 Déc - 18:45

    Je t'en prie!!!

    Et t'as bien raison, j'ai l'impression que les fans de Federrer ne connaissent que lui comme joueur, a croire qu'ils pensent que Roger joue contre un mur à chaque match!!!mdr!

    Very Happy Very Happy Very Happy
    avatar
    Emilie.D

    Féminin
    Nombre de messages : 888
    Age : 29
    Localisation : Alençon
    Emploi/loisirs : Etudiante Infirmière
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par Emilie.D le Sam 13 Déc - 18:56

    Ah merki ! ouais j'avais déjà lu cet article mais je ne savais pas si je devais le mettre !!!! Enfin on peut voir que le second degré n'est pas accessible à tout le monde !!!! XD XD XD
    Moi je trouve cet article very funny !!!


    _________________


    "Impossible is nothing"
    My N°1
    avatar
    Patra

    Féminin
    Nombre de messages : 1194
    Age : 37
    Localisation : Cote d'Armor(une nouvelle bretonne!!)
    Emploi/loisirs : Travail avec les enfants!!!! Mon loisir est de suivre Nole dans tous ses matchs!!!!!!
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par Patra le Sam 13 Déc - 19:07

    Moi aussi je trouve assez bien sympa ca fait du bien de lire ca sur le tennis, car c'est souvent des choses serieuse et pas tres drole qui sont dites!!!

    Very Happy Very Happy Very Happy
    avatar
    MeLi MeLo

    Féminin
    Nombre de messages : 3636
    Age : 28
    Localisation : Nantes
    Emploi/loisirs : Nolette à temps plein- Masters en Novakologie - Belly Dance
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par MeLi MeLo le Sam 13 Déc - 20:40

    ouais au moins voilà quelqu'un qui s'occupe bien XD
    après comme dit c'est à prendre presqu'au 3ème degré tellement qu'il y va XD


    _________________

    ♥️ • Rafa •• ♥️ • Love Them • ♥️ •• Nole • ♥️
    avatar
    Delph

    Féminin
    Nombre de messages : 476
    Age : 31
    Localisation : Le Nord
    Emploi/loisirs : Etudiante en 2ème année d'Anglais (Licence)
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par Delph le Dim 14 Déc - 13:47

    Sympa cet article !!! Merci !!! Smile
    avatar
    Patra

    Féminin
    Nombre de messages : 1194
    Age : 37
    Localisation : Cote d'Armor(une nouvelle bretonne!!)
    Emploi/loisirs : Travail avec les enfants!!!! Mon loisir est de suivre Nole dans tous ses matchs!!!!!!
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par Patra le Dim 14 Déc - 15:44

    De rien!!!

    Very Happy Very Happy Very Happy
    avatar
    Emilie.D

    Féminin
    Nombre de messages : 888
    Age : 29
    Localisation : Alençon
    Emploi/loisirs : Etudiante Infirmière
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par Emilie.D le Lun 22 Déc - 20:29

    Saison de tennis 2008, les joueurs qui ont marqué l’année

    Les quelques lignes qui vont suivre ont pour but de résumer l’ensemble de la saison de tennis 2008 qui à mon goût a été assez exceptionnelle. J’ai organisé l’article en 5 parties, une pour chacun des 4 premiers mondiaux, qui a eux 4 ont trusté 13 des 15 tournois majeurs, JO et Masters compris (pour l’anecdote, les 2 autres ont été gagné par les numéros 5 et 6 mondiaux), et une sur les 3 joueurs qui sont venus bouleverser le top 10 en cette fin de saison, j’ai nommé Del Potro, Simon et Tsonga. Bonne lecture...

    Federer, les raisons d’un déclin et des envies d’espérer

    Posons les bases d’entrées, je suis un pro Federer, et en tant que passionné de tennis, je n’espère qu’une seule chose, que Federer réussisse à remporter Roland Garros et batte le record de Sampras de nombres de Grand Chelem. Pour le second, il ne devrait pas y avoir de problème bien que la concurrence se fasse de plus en plus grande, mais pour gagner Roland cela ne va peut être pas seulement dépendre de lui.

    Revenons sur cette saison, qui même si elle n’a pas été aussi brillante que les précédentes est loin d’être ridicule, on ne finit pas numéro 2 mondial par hasard. Si on regarde seulement les Grand Chelem, 1 demie, 2 finales et 1 victoire, cela démontre que le grand Federer est toujours la. Et justement, c’est la que le bât blesse, sur le fait que Federer est toujours Federer si l’on ne prend en compte seulement les grands chelems. Si on refait le classement sans prendre en compte les grands chelems, on obtient cela,

    1. Nadal 3775
    2. Djokovic 3360
    3. Murray 2690
    4. Federer 2455
    5. Davydenko 2335

    Il perd 2 rangs et n’est même vraiment pas loin de se faire dépasser par Davydenko. Le constat est fait, ce n’est pas le même joueur qui joue les grands chelem et les autres tournois, la conséquence, c’est que les autres joueurs sentent qu’ils ont maintenant une chance de gagner, et ils n’hésitent pas a la saisir, la preuve en est, cette année Federer a joué 19 matchs contre des membres du top 10 fin 2008, seulement 7 victoires contre 12 défaites... J’ai précisé membre du top 10 pour rappeler que n’importe qui ne peut pas le battre, car cela signifie qu’il a seulement subit 3 défaites contre des classements inférieurs les heureux élus sont Fish, Stepanek et Karlovic qui sont tout sauf des inconnus.

    Alors, il est évident que cette année il a eu un vrai problème de motivation sur des évènements que l’on peut qualifier de secondaire (même si un master séries fait bien évidement rêver 99% des joueurs), avec des passages a vides allant de quelques jeux a un match entier (il a beau dire que Fish a été injouable, le score reste quand même surprenant), mais, et on l’a vu sur les grands chelems, le grand Federer en a toujours dans la raquette et quand il est motivé, c’est lui qui devient injouable. Autre élément qui explique sa non main mise sur l’ensemble de la saison, la progression évidente de la concurrence mais j’y reviendrai dans les prochains paragraphes. Une dernière chose sur le Federer de cette année, des premiers signes d’agacement sûrement liés au fait qu’il ne sentait plus aussi souverain. Quand après une défaite contre Murray, il ose dire "Je m’attendais a ce qu’il soit meilleur" ou plus récemment "Je suis surpris que Simon soit au Masters" on peut trouver ca un peu limite. De même, après son match d’anthologie en finale de Wimbledon, il me semble que la luminosité était la même pour les deux joueurs, enfin c’est ce que l’on peut appeler la nature humaine et avons-nous le souvenir d’un joueur qui n’est jamais fait une remarque déplacée???

    Nadal, l’ogre aux pieds d’argile

    Je suis pro Federer donc je suis anti Nadal... J’ai beaucoup de respect pour ce qu’il fait mais, désolé je n’arrive pas à l’aimer, en fait c’est surtout son jeu que je déteste, en dehors du court je trouve que c’est un joueur, comme beaucoup d’autres, formaté pour dire ce qu’on veut qu’il dise. Donc, sa façon de jouer, c’est du solide, du très solide, du trop solide, un coup droit et un revers qui sont joués tous les 2 à 200% sur chaque frappe, une balle qui rebondi a 5 cm de la ligne et qui rebondit a 3 mètres de haut, voila le secret pour gagner a tous les coups et surtout pour rendre le tennis chiant à regarder. Alors comme je l’ai dit je respecte tout ce qu’il fait, et je ne doute pas qu’il ait vraiment du s’arracher pour en arriver a une telle perfection dans son jeu, mais ce n’est pas pour des joueurs comme cela que je suis passionné par ce sport. Alors sa saison est facile a résumer, après avoir démarré lentement en faisant demie en Australie, demie a Indian Wells et finale a Miami, il a ensuite tout gagner jusqu’au JO, Monte Carlo, Barcelona, Hambourg (quoi, il n’a pas gagné Rome), Roland Garros (La saison sur terre battue est finie, il va peut être s’arrêter de gagner), London pour son premier titre sur gazon, suivi du deuxième a Wimbledon après une finale pas trop mal négociée, et hop il traverse l’Atlantique et va gagner Toronto, et re-hop il traverse le pacifique et va gagner les JO. Il est à noter une fausse note à Cincinatti où il chutera en demie. Sa fin de saison sera calamiteuse avec des demies à l’US Open et a Madrid et un quart de finale à Paris (je croyais qu’il commençait ses tournois en demie). Bref vous l’aurez compris, sa place de numéro 1, il la mérite un peu.

    Arrive le problème du physique en fin d’année, comme tous les ans, il finira sur les rotules en abandonnant à Paris et en déclarant forfait pour Shanghai et pour la finale de Coupe Davis qui perd du coup un grand intérêt. Son jeu est très éprouvant pour son organisme, ses articulations et pleins d’autres trucs qu’il vaut mieux garder en bonne santé si l’on veut espérer pouvoir marcher a 50 ans, et, ce n’est plus un secret pour personne, il ne peut plus faire de footing, alors il fait des longueurs dans l’eau. A 22 ans, je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi je trouve que ca fait peur. Combien de temps va-t-il encore tenir comme ca, l’année prochaine on va nous annoncer qu’il passe ses journées en chaise roulante et qu’il se lève seulement pour aller jouer ses matchs... Il fait ce qu’il veut mais si un jour il ne peut plus courir du tout, il ne pourra pas dire qu’il n’a pas été prévenu.

    Djokovic, la confirmation mais...

    On l’attendait, certains le voyait même comme un prétendant a la place de numéro 1 mondial, résultat, il a bien répondu présent sans pour autant progresser autant que l’on pouvait l’espérer. Apres un début de saison tonitruant ou il remportera son premier titre majeur en éliminant en demi Federer et en finale l’ouragan Tsonga qui avait jusque la tout balayé sur son passage, puis un mois plus tard le premier master series de la saison a Indian Wells, on le cataloguait déjà comme le concurrent le plus sévère de Federer cette année... Le reste de la saison fut digne de son statut de numéro 3 mondial avec une autre victoire en master series a Rome contre la surprise Wawrinka qui en soit n’en était pas une tant ce joueur était régulier dans ses performances depuis plus d’un an, des demies à Monte Carlo, Hambourg et Roland Garros clôtureront sa première moitié de saison. Bizarrement c’est a partir de cette période Roland Wimbledon que l’on a commencé a moins entendre parler de Nole, le duo Federer - Nadal ayant récupéré toute l’attention sur lui, notamment avec cette finale de Wimbledon. Et même si le bilan de sa saison américaine est très satisfaisant avec une finale a Cincinatti et une demie à l’US Open, on entendra plus réellement parler de Djokovic avant sa victoire au Masters de Shanghai. Personne n’a jamais vraiment cru qu’il n’était plus là, mais avec ce dernier tournoi de la saison il nous a fait comprendre qu’il allait encore falloir compter avec lui l’année prochaine.

    Ca c’était le Djokovic tennistiquement parlant, celui qu’on aime, maintenant parlons du Djokovic qui l’année dernière était la coqueluche de tous les spectateurs. Moi aussi, il me faisait rire, ces imitations étaient vraiment excellentes. Je comprends que certains joueurs n’appréciaient pas d’être pris a partis, mais il le faisait d’une façon tellement naturelle qu’il est impossible de croire qu’il avait l’intention de blesser qui que ce soit. Mais voila, cette année, on a vu un autre Novak, un joueur qui n’avait pas la langue de bois en dehors du court, qui n’appréciait pas que le public soit pour son adversaire ou encore qui faisait appel au kiné une fois sur deux après avoir perdu le premier set (la c’est peut être moi qui exagère, mais c’est l’impression qui compte). Certains seront d’accord avec moi, d’autres pas du tout, chacun se fait sa propre opinion, ce qui est sur, c’est qu’il a changé, alors Novak, continue de jouer au tennis comme tu sais le faire, voir encore mieux, dégonfle un peu ta tête (selon moi) et redevient le gamin talentueux que tout le monde adorait.

    Murray, le tennis intelligent

    Mon coup de cœur de l’année, on savait qu’il avait les capacités pour être très bon, mais ce qu’il a fait cette année est tout simplement incroyable. Arrive a l’Open d’Australie avec 1 titre en poche (comme notre ami Llodra, premier titre de sa carrière), il se fera surprendre, comme tous les autres, dès le premier tour par Tsonga. La saison est encore longue, il va avoir tout le temps de nous démontrer l’étendue de son talent. Ce joueur sait tout faire, attaquer, défendre, patienter, volleyer, servir, faire des amorties... Il sait absolument tout faire, et ce qui est génial, c’est qu’il fait tout dans le même match (on a un français qui sait faire beaucoup de choses aussi mais bizarrement il ne fait que rester 5 mètres derrière sa ligne de fond...). La plupart des adversaires de Murray sortent du match en disant «Je n’ai pas compris comment il fallait le jouer», c’est sa grande force il change de rythme constamment ne laissant jamais ses adversaires s’installer dans une filière en particulier. Vous voulez vous éclater en regardant du tennis, regarder Murray jouer.

    Jusqu’à Wimbledon, il se fera discret avec une victoire à Rotterdam et un match référence contre Federer au premier tour de Dubaï. Sa saison va vraiment se lancer alors qu’il est mené 2 sets a rien et que Gasquet sert pour le match en 8ème de Wimbledon, il va bien évidemment finir par gagner ce match et même si il va s’incliner au tour suivant contre le futur vainqueur, il sera pour moi l’homme de cette fin de saison. Petite parenthèse personnelle au sujet de ce 8ème de finale, je suis vraiment déçu que Gasquet ne s’en soit pas sorti, car je pense qu’avec Federer il était le seul joueur à pouvoir inquiéter Nadal lors de ce tournoi. Donc sa saison démarre vraiment à Wimbledon, il va par la suite faire demie au Canada, gagner son premier masters à Cincinatti en dominant le match de bout en bout contre Djokovic, aller jusqu’en finale de l’US Open sans avoir auparavant totalement maitrisé Nadal en demie. Il va enchainer avec son deuxième masters series à Madrid, en battant une nouvelle fois Federer en demi au terme d’une bataille acharnée. Puis va finir l’année d’une façon exemplaire à la master Cup en battant Federer lors du dernier match de pool après un combat de 3h qui sera considéré par certains comme le plus beau match de l’année (après la finale de Wimbledon qui a été qualifié plus beau match de l’histoire du tennis, on a droit au plus beau match de l’année, chercher l’erreur, remarquer dans ces 2 matchs il y a un point commun, sur le déclin vous dites?). Sa demie finale sera anecdotique tant tout le monde était d’accord pour dire que Murray a fait preuve d’un fair play exemplaire en ne lâchant pas son match contre Federer. Bravo M.Murray, je ne pense pas que votre adversaire en demie aurait réagi de la sorte, le chèque étant plus gros en finale qu’en demie, chacun a ses priorités...

    Del Potro, Tsonga et Simon, les révélations impatientes

    L’année fut marquée par 3 révélations que l’on n’attendait pas, disons, à ce niveau là, à la fin de l’année. A part peut être pour Del Potro qui avait laissé entrevoir un énorme potentiel la saison précédente, les 2 autres se sont insérés dans le top 10 sans s’arrêter prendre un café avec les membres du top 20 et même du top 100 pour Tsonga.

    Del Potro

    Argentin 20 ans, il a tout simplement réussi la performance de gagner 4 tournois consécutivement avant de s’incliner en quart de finale de l’US Open contre Andy Murray.

    Simon

    Français, 24 ans, 3 tournois gagnés, une demi finale et une finale en master series, des victoires sur les 3 premiers mondiaux dont 2 contre Federer, un match exceptionnel contre Nadal a Madrid.

    Tsonga

    Français 23 ans, il a joué la moitie de la saison, il a fait une finale en grand Chelem et gagné son premier Masters Series à Bercy.

    Ces 3 joueurs ont terrorisé le circuit lorsqu’ils étaient en forme et se sont tous les 3 gratifiés d’une qualification pour le masters de fin d’année. 2 gros frappeurs avec Del Potro et Tsonga, un contreur en la personne de Simon qui, lorsqu’il est en feu me fait penser au Hewitt de la grande époque. Bref, 3 très bon joueurs qui, si ils sont épargnés par les blessures l’année prochaine pourraient encore se retrouver dans les 10 premiers a la fin de la saison et pourquoi pas nous proposer des confrontations qui pourraient devenir des matchs références (Le match Del Potro - Simon a l’US Open fut un des meilleurs matchs du tournoi)

    En conclusion, 2 mots sur Davydenko et Roddick qui restent dans le top 10 une saison supplémentaire, ils n’ont pas vraiment fait parler d’eux mais ils sont toujours là, alors félicitation a eux. Je tiens aussi à décerner une mention spéciale au match Clément - Schuettler, 5h de pur supplice pour sans doute le quart de finale de Grand chelem le plus mauvais depuis beaucoup, beaucoup d’années... Bref, tout ca pour dire que cette saison a été la plus passionnante a mes yeux depuis, en fait je n’ai pas souvenir d’avoir autant apprécié une saison de tennis. Une dizaine de joueurs ont atteint un niveau de jeu que seuls deux joueurs pouvaient se permettre les années précédentes. Et même si j’eusse souhaité que Federer gagne tout je ne peux que me réjouir d’avoir pu assister (à la télévision) à tant de beaux matchs de tennis. Vivement la saison prochaine, et je peux vous prédire qu’il y aura au moins un français a la finale de l’open d’Australie...


    [Source : SportVox.fr]


    _________________


    "Impossible is nothing"
    My N°1
    avatar
    Nelo

    Féminin
    Nombre de messages : 512
    Age : 27
    Localisation : Brest
    Date d'inscription : 22/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par Nelo le Lun 22 Déc - 21:24

    j'aime pas cet article Neutral voila c'est dit xD
    avatar
    Anta

    Nombre de messages : 192
    Age : 24
    Localisation : Sous la pluie ^^!
    Date d'inscription : 18/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par Anta le Lun 22 Déc - 21:48

    L'article en soit est bien écrit ... aprés la vision de celui qui l'a écrit n'est pas trés objective mais bon ...Certaines réflexions sont assez pertinentes par contre : je suis d'accord avec lui sur le fait que la saison de Fed est pas si nul que ça . Ce qu'il dit sur Nole, je suis d'accord aussi sauf sur certains points... Quand il évoque la santée de Nadal en particulier ... j'adhére ... quand on voit que depuis quelques temps il ne finit pas ses saisons sans blessure à seulement 22 ans ça fait un peu peur ... par contre je ne suis pas trop d'accord sur ce qu'il dit de lui (même si en soit j'aime ni le joueur (sur le court) ni son jeu).
    Quand a Murray, sur ce qui m'a été donné de voir j'aime pas vraiment donc je ne dirait rien !
    avatar
    Patra

    Féminin
    Nombre de messages : 1194
    Age : 37
    Localisation : Cote d'Armor(une nouvelle bretonne!!)
    Emploi/loisirs : Travail avec les enfants!!!! Mon loisir est de suivre Nole dans tous ses matchs!!!!!!
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par Patra le Lun 22 Déc - 21:54

    Bah moi je trouve qu'il dit plus ou moins vrai en tout cas pr djoko, c'est vrai que cette année il a vraiment assuré en debut de saison et qu'il a été oublié a cause de ce Nadal/Federrer pendant l'été!!!Il a bien joué en fin de saison avec qd meme une victoire en coupe davis une finale a bangkok et sa victoire à Shanghai!!! Par rapport à son comportement, il est vrai qu'il a changé par rapport aux autres années et toutes vous ne pouvez pas dire le contraire ca nous a manqué ses imitations!!!!!A dire qu'il a pris la grosse tete c là ou je ne suis pas d'accord, moi je pense qu'il n'a pas eu vraiment le choix puisque certain joueur le saqué pr ca!!!

    Apres comme dit l'auteur de cet article "Certains seront d’accord avec moi, d’autres pas du tout, chacun se fait sa propre opinion"

    Very Happy Very Happy Very Happy
    avatar
    MeLi MeLo

    Féminin
    Nombre de messages : 3636
    Age : 28
    Localisation : Nantes
    Emploi/loisirs : Nolette à temps plein- Masters en Novakologie - Belly Dance
    Date d'inscription : 16/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par MeLi MeLo le Lun 22 Déc - 23:21

    quand j'aurais le temps je ferais un vrai diagnostic bien salé de cet article parce que y'a plus de points ou je ne suis pas d'accord XD
    mais là j'ai d'autres choses à faire alors je ne dirais rien mais j'en pense pas moins XD


    _________________

    ♥️ • Rafa •• ♥️ • Love Them • ♥️ •• Nole • ♥️
    avatar
    Nelo

    Féminin
    Nombre de messages : 512
    Age : 27
    Localisation : Brest
    Date d'inscription : 22/11/2008

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par Nelo le Mar 23 Déc - 15:35

    rha j'ai failli croire que c'était moi qu'avais un problème Very Happy xD je suis ien d'accord que ya plus de mauvais points aussi xD

    Contenu sponsorisé

    Re: Bilan saison 2008.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 9:52